Association de Sauvegarde du Patrimoine
Chomérac (Ardèche)

Le "Retour aux sources"

IMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_10.jpgIMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_1.jpg

Mardi 26 septembre au matin, en compagnie des Maires d’Alissas Jérôme Bernard er de Chomérac, François Arsac, quelques élus des deux communes ainsi que des membres de l’association du patrimoine ont visité les installations de captage des sources qui alimentent encore épisodiquement la commune de Chomérac.

IMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_2.jpgIMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_3.jpg

Cette visite guidée et expliquée par Edouard Leveugle a permis de vérifier que le système d’alimentation est en parfait état de fonctionnement et peut encore être utilisé si nécessaire.

IMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_4.jpgIMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_7.jpg

Certains intrépides sont descendus dans le premier des trois ouvrages de captage, le second étant une cheminée d’aération et technique, le troisième servant de prise à la canalisation et le cas échéant de vanne d’exhaure. Ils ont pu y constater que l’eau qui y coulait était claire et limpide !

IMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_5.jpgIMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_6-2.jpg

Un peu d’histoire :

Des sondages effectués en 1873 ont fait découvrir "dans la propriété du Sieur Faure sur la rive gauche de La Vérone, à 100m du village d’Alissas, une source qui coule au pied du coteau à 4,50m de profondeur… dont l’eau est de bonne qualité, limpide, fraîche et agréable à boire" dit le rapport établi le 1er 9bre 1875 (écrit dans le texte) par le conducteur des Ponts et Chaussées, architecte de la ville de Privas.

IMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_8-r270.jpgIMG/jpg/ouvrages_captage_Alissas_9-r270.jpg

C’est par acte reçu le 15 juin 1877 par maître Buffin, notaire à Chomérac que les propriétaires de la parcelle où sont situées les sources ont vendu à la commune de Chomérac (pour la somme de 2000F) "toutes les sources qui ont été et pourront être découvertes dans une propriété qu’ils possèdent à Alissas au lieudit "Pré de la Clève", n° 396 section B, le droit exclusif de faire toutes recherches et fouilles et ouvrages de captage et le droit de passage de la conduite sur les parcelles…".


Mise en route de l’association de sauvegarde du patrimoine…

JPEG - 841.8 ko

Sous la houlette de Gérard Martel, adjoint au cadre de vie et en présence du Maire François Arsac, les premiers membres de l’association de Sauvegarde du Patrimoine se sont réunis en salle du conseil lundi 4 avril à 18h00.

Le constat est partagé que Chomérac jouit d’un réel patrimoine qui mérite d’être mis en valeur tant par des projets collectifs que particuliers en liaison toutefois avec l’Architecte des bâtiments de France et la fondation du patrimoine.

Il s’agit d’un travail de longue haleine pour faire de Chomérac une ville labellisée. A cet égard Gérard Martel a pris les premiers contacts. Par ailleurs des rendez-vous plus formalisés sont prévus dans les semaines à venir.

Si l’objectif premier est de restaurer le patrimoine et de rénover l’extérieur des habitations des riverains à l’aide de subventions et de défiscalisations, il apparaît absolument nécessaire de créer les conditions pour maintenir les visiteurs sur la commune en développant ses infrastructures d’accueil.

Une première réunion publique d’information pourrait se tenir au mois de septembre.

Enfin l’association dont il reste à lui trouver un nom, sera présidée par le Préfet Dominique Lacroix, entouré de Gérard Martel et Edouard Leveugle (vice-présidents), de Marie Jo Volle (secrétaire) et Magali Fouré (trésorière).


Réunion de l’association Chomérac Patrimoine Vivant

La première réunion de l’ACPV « Association Chomérac Patrimoine Vivant » depuis sa constitution, s’est déroulée en deux temps jeudi 15 décembre sous la houlette de son président Dominique Lacroix.

JPEG - 1.1 Mo

Tout d’abord visite de l’ancienne chapelle située dans l’enceinte de la résidence Yves Perrin pour évaluer son état actuel et examiner ses « conditions de survie » (mise en sécurité, travaux de rénovation, question de l’accès) avant une éventuelle acquisition.

JPEG - 1.1 Mo

Au Triolet ensuite où au terme d’une fructueuse discussion, l’unanimité des membres présents a décidé l’achat de la chapelle par l’ACPV pour l’Euro symbolique. Un courrier sera adressé dans ce sens au conseil d’administration de l’EHPAD par l’intermédiaire de sa directrice.


Réunion publique de l’association « Chomérac Patrimoine Vivant »

JPEG - 753 ko

Vendredi soir dans la salle du Triolet s’est tenue la réunion publique de l’association "Chomérac Patrimoine Vivant ". Autour du président Dominique Lacroix, on notait la présence des vice-présidents Edouard Leveugle et Gérard Martel, de Marie-Jo Volle, secrétaire et de Magali Fouré et Philippe Garel, trésorière et trésorier-adjoint, ainsi que Pascal Schmitt délégué départemental de la Fondation du Patrimoine et Jean-François Vilvert, architecte des bâtiments de France.

JPEG - 1 Mo

Parmi la trentaine de personnes de l’assistance, on remarquait également la présence du Maire François Arsac et de plusieurs élus municipaux.

JPEG - 867.8 ko

Dans son propos, Dominique Lacroix a décliné les buts de l’association : Soutenir la réalisation de travaux d’amélioration ou de préservation du patrimoine et promouvoir l’image de Chomérac. « Nous pensons dira-t-il que l’association peut jouer un rôle, non pas de simple communiquant mais de porteur de projets d’aménagement ou de rénovation…. Plus il y aura d’adhérents, plus nous serons nombreux et plus nous pourrons porter un message fort pour la protection et l’embellissement de la commune et notamment de son village centre. Nous ne sommes pas des passéistes ajoutera-t-il enfin d’où le nom choisi de Chomérac Patrimoine vivant ».

JPEG - 770.8 ko

Après un moment de questions-réponses, le Maire François Arsac est intervenu pour assurer l’association du soutien total de la municipalité.

Restait alors à partager le verre de l’Amitié.